Un produit de

Incontinence: pourquoi parler peut aider

En fait, il ne s’agit que de quelques gouttes d’urine. Et tout d’un coup, tout a changé. Le problème: personne n’aime en parler. La principale démarche consiste néanmoins à ne pas le garder pour soi et à en parler. Peu importe que cela soit avec des amis, avec votre partenaire ou votre médecin.

Rien qu’en Suisse, plus de 500 000 personnes souffrent officiellement de fuites urinaires. Cela correspond à pas moins d’un habitant sur 16. D’après des estimations actuelles, le chiffre réel est néanmoins bien plus élevé et même supérieur à celui d’aucune autre maladie. La Société allemande de la continence suppose que plus de 60% des personnes affectées n’osent pas consulter un médecin par peur d’en parler. Et ce, bien que les fuites urinaires et l’incontinence peuvent être atténuées dans 80% des cas et sont même curables chez jusqu’à 50% des cas grâce à un entraînement approprié et de petits changements au quotidien.

En parler est la première étape

Personne n’aime parler d’incontinence. Et cela s’explique non seulement par notre pudeur naturelle, mais est aussi profondément ancré dans notre culture et notre éducation. Ce que sécrète notre corps est dans la plupart des familles en effet tabou. Mais lorsqu’il s’agit de la propre santé et de la propre qualité de vie, de tels tabous n’ont plus leur place. Il vaut donc mieux briser son propre tabou plutôt aujourd’hui que demain et en parler avec quelqu’un à qui vous faites confiance et auprès de qui vous pouvez aussi aborder des questions difficiles. Peu importe qu’il s’agisse de votre partenaire, d’un bon collègue ou de votre meilleure amie: la première importante étape est déjà franchie lorsque vous apprenez à confier votre problème aux autres.

Oser consulter

La deuxième étape à franchir prochainement est plus importante encore, du moins d’un point de vue médical: consulter un médecin. Tout dépend de votre assurance, il peut s’agir de votre médecin de confiance ou du spécialiste qui correspond. Mais pas de panique: ne vous inquiétez pas si vous ne connaissez pas personnellement le spécialiste en question. Etant spécialiste, il est lui aussi et comme tous les médecins tenu au secret médical. Autre chose importante: en qualité d’expert, il a déjà mené de nombreux entretiens sur la même question et dispose de l’expérience nécessaire pour gérer ce problème avec délicatesse.

Vous aimeriez tout d’abord mieux évaluer vous-même votre problème de fuites urinaires ?

Alors passez dès maintenant notre test gratuit en toute discrétion.


Restez à jour avec le MoliNews

Abonnez-vous dès aujourd'hui à notre MoliNews mensuelle, qui contient des conseils utiles pour une vie active et sans souci.

Inscrivez-vous maintenant
Inscription à la newsletter