Un produit de

Rééducation du périnée en cas d’incontinence: une méthode de traitement prometteuse

L’incontinence peut toucher tout le monde, peu importe le sexe et l’âge. Les causes sont multiples. La bonne nouvelle: il est possible d’y changer quelque chose de manière ciblée. Le renforcement du périnée prévient l’incontinence urinaire et peut l’atténuer.

Le rôle du périnée dans l’incontinence

Le périnée est tout simplement un faisceau de retenue des organes internes. En l’absence d’une quelconque tension, il s’affaisse et ne peut donc plus exercer sa fonction. 

Un affaiblissement des muscles du périnée peut se traduire par de nombreux troubles, dont par exemple l’incontinence, une envie d’uriner plus fréquente ou aussi des problèmes sexuels. Le périnée fait partie du mécanisme de support et d’obturation de la vessie. Chez la femme, les muscles peuvent fatiguer suite à une grossesse ou un accouchement, mais aussi en cas de surpoids ou de travail physique intense. Il en résulte alors des pertes urinaires involontaires et dans certains cas même un affaissement de la vessie. Du fait de leur anatomie, les hommes ont plus rarement des problèmes avec les muscles de leur périnée. Mais cela n’empêche pas qu’ils peuvent aussi être affectés par l’incontinence urinaire, et notamment en raison de problèmes de prostate. 

Prévenir l’incontinence par le renforcement du périnée et lutter contre la cause de l’incontinence

L’incontinence devrait être tout sauf une bonne raison d’avoir honte et doit impérativement donner lieu à un examen par un spécialiste. Une fois les causes identifiées, il est alors possible d’initier un traitement ciblé.

Et la rééducation du périnée en fait partie. A l’instar des muscles des bras, des jambes ou des muscles abdominaux, les muscles du périnée peuvent aussi être renforcés par des exercices spécifiques. Ils se composent de ce que l’on appelle des muscles squelettiques qu’il est possible d’entraîner. Des exercices réguliers de renforcement des muscles du périnée constituent un traitement prometteur de l’incontinence d’effort légère à modérée.

La rééducation du périnée peut aussi prévenir l’incontinence induite par ex. par des affections des muscles du périnée affaissés ou des sphincters. Des exercices simples et néanmoins très efficaces peuvent renforcer les muscles du périnée et ainsi prévenir l’incontinence ou interrompre sa progression. 

Après une opération réussie de la prostate, les hommes peuvent même souvent faire entièrement disparaître les pertes d’urine suite grâce à des exercices de renforcement du périnée.

Exercices de rééducation du périnée

Identification des muscles 

Et voilà comment bien percevoir les muscles du propre périnée: essayez d’arrêter entièrement le jet d’urine lors de la miction (merci de ne pas se servir de ce test comme d’un exercice!). Vous ressentez alors nettement les muscles du périnée qui sont souvent confondus avec les muscles fessiers. Pour bien faire la différence, asseyez-vous sur une surface rigide en vous penchant légèrement vers l’avant. Contractez alors tous les muscles de votre région génitale. Si lors de la contraction, votre corps se relève légèrement avant de s’affaisser à la décontraction, c’est que vous avez mis en œuvre les muscles fessiers. Essayez de contracter les muscles de la région génitale sans laisser survenir ce phénomènes de remontée et descente.

Renforcement ciblé du périnée 

La seule chose qui compte dans le cadre de la rééducation du périnée est la suivante: une contraction puissante associée à des répétitions homogènes et une respiration appropriée. Nous avons élaboré sept exercices simples qui vous présentent comment faire.

Conseil: les exercices 1 et 3 peuvent par ailleurs toujours être réalisés en toute discrétion, par ex. en repassant du linge ou devant la télévision: contracter, tenir et relâcher.

Tension et relâchement – tout est dans l’alternance!  

Ce n’est que le passage de la contraction à la décontraction qui assure l’effet de renforcement escompté. Veillez à chaque exercice à contracter les muscles aussi fortement que possible et à maintenir cette contraction pendant env. 6 à 8 secondes. Continuez à respirer normalement sans rentrer le ventre. Important: faites une pause après chaque contraction au moins deux fois plus longue que la phase de contraction!

Exercices de rééducation du périnée (PDF)

Découvrez ici différents exercices pour un renforcement du périnée en toute simplicité qui permettent de diminuer et de prévenir l’incontinence urinaire.


De quoi convient-il de tenir compte dans le cadre du renforcement du périnée?

A l’instar de tout autre exercice de renforcement, la rééducation du périnée n’échappe pas à la règle: tenir! La pratique régulière et continue est récompensée par un affermissement du périnée. Effet secondaire positif: la certitude d’avoir un périnée raffermi renforce aussi la confiance en soi. La poursuite de l’entraînement permet donc de mener une vie plus consciente et positive. 

La réussite de la rééducation du périnée suppose l’absence de problèmes médicaux, comme un prolapsus de l’utérus chez la femme. En cas d’incontinence à l’effort/par impériosité mixte, il est recommandé de simultanément suivre un traitement médicamenteux de l’incontinence par impériosité.

Accompagnement par un(e) physiothérapeute

Comme pour tout autre entraînement musculaire, certains exercices servent à renforcer le périnée. La musculature du périnée, contrairement à d’autres groupes musculaires, n’est ni visible de l’extérieur, ni perceptible en activité. C’est la raison pour laquelle il est difficile de la contracter activement. Lire des instructions écrites ne suffit souvent pas. Un(e) physiothérapeute spécifiquement formé(e) est en mesure d’enseigner avec succès et de contrôler les exercices de renforcement du périnée.

Intérêt de l’électrostimulation et du biofeedback

Il est aussi possible d’avoir recours à l’électrostimulation en complément des exercices de renforcement du périnée. Différentes électrodes, comme des électrodes à aiguille ou à clip, stimulent la musculature du périnée par l’émission d’impulsions électriques qui l’incitent à se contracter. Il s’agit donc d’une méthode passive de renforcement du périnée.

Le biofeedback contribue aussi au renforcement musculaire. Des capteurs de pression spécifiques raccordés via des sondes vaginales aux groupes musculaires à renforcer indiquent l’état de contraction de ces muscles. La patiente peut ainsi directement contrôler l’efficacité de l’exercice réalisé.

Utilité de la rééducation du périnée préventive et ciblée en cas d’incontinence

Les personnes qui tentent les exercices et s’entraînent de manière continue savent exactement de quoi il s’agit avec le temps. De nombreux mouvements et activités musculaires sont progressivement intégrés aux activités quotidiennes. Certains exercices peuvent même à tout moment être exécutés entre deux activités. Peu importe quand, où et comment exécuter les exercices – chaque séance de renforcement du périnée contribue à l’amélioration du bien-être physique et psychique. 

Restez à jour avec la newsletter de MoliCare®

Inscrivez-vous dès maintenant à la Newsletter MoliCare® et recevez régulièrement des informations sur nos produits et nos promotions.

Inscrivez-vous maintenant
Inscription à la newsletter